Merci d’être venu à Marseille ! On en parle ?

Un petit questionnaire pour connaître vos impressions sur ces journées d’été et préparer la prochaine édition !

Merci d'être venu à Marseille !
On en parle?

Faisons connaissance... 

Présentez vous !

Je suis un hommeJe suis une femme

 

Quel âge avez vous ?

 Moins de 18 ansEntre 18 et 35 ansEntre 35 et 60 ans60 ans et plus

 

Etes-vous adhérent ou coopérateur ?

Aucun des deuxCoopérateurAdhérent 

 

Si coopérateur ou adhérent, l'êtes-vous :

Depuis moins de 2 ansDepuis plus de 2 ansDepuis plus de 5 ansDepuis plus de 10 ans

 

De quelle région venez vous?

 

 

Où avez vous dormi ?

 À la résidence GalinatÀ la résidence Gaston BergerÀ la résidence Lucien CornilAu campingÀ l'hôtelDans une chambre d'hôte, gîte rural, location de vacancesÀ l'auberge de jeunesseChez des amisChez un-e militant-eEn camping sauvage, dans une voiture ou un van

 

Où avez vous mangé?

Sur le site uniquementDans un restaurant en ville ou à proximitéSur le site le midi, au restaurant le soirEn pique-niquantUn peu tout ça 

 

 

Combien de temps êtes-vous resté à Marseille ?

Toute la semaine !Juste les 3 jours des Journées d'EtéMoins de 3 joursUne journée

 

A quelles Journées d'Eté avez vous déjà participé ?  

Ce sont les premièresNantes, en 2010Clermont-Ferrand, en 2011Poitiers, en 2012D'autres avant 2010

 

Et maintenant, à vous de noter !

 

Qu'avez-vous pensé de la méthode d'inscription pour les JDE ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

 

Etes-vous satisfait de la communication sur les journées d'été faites avant l'événement ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345 

 

Qu'avez vous pensé des plénières ?

1 c'est nul, 5 c'est bien 

 

Plénière du jeudi matin sur la Méditerranée

12345

 

Plénière du jeudi soir sur l'an 2

12345

 

Plénière du vendredi matin sur « Prospérité sans croissance et villes en transition »

12345

 

Conférence de bilan du vendredi soir

12345

 

Plénière de clôture sur « l'Europe : grand marché ou grand projet »

12345

 

Qu'avez vous pensé  des forums et des ateliers ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

Qu'avez vous pensé  de l'organisation générale ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

 

De la qualité et de la rapidité de l'accueil que vous avez reçu en arrivant sur le site ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

 

Du village associatif ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345 

 

De l'exposition sur l'histoire de l'écologie ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

 

De la restauration proposée sur le site et de la buvette ? 

1 c'est nul, 5 c'est bien 

12345 

 

De la soirée de clôture ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

 

De l'accessibilité handicap ?

1 c'est nul, 5 c'est bien

12345

 

... et pour conclure

 

Comment voyez-vous vos prochaines Journées d'été? *

Plein de réponses possibles !

 Qui durent plus longtemps !Qui durent moins longtemps !Avec plus de plénières et d'ateliersAvec moins de plénières ou d'ateliersPlus de musique !Encore plus #geekAvec plus d'animations, de moments conviviauxEn semaine et non à cheval sur le weekendPlus tard, en septembreAvec des journées thématiques sur un sujetDans un village vacances, un campingAvec des actions de militantismeAvec d'autres organisations écologistesAvec des stands de chaque région et des associationsSans village associatifAu même endroit, à MarseilleAvec des comptes rendus collaboratifsAvec un autre parti vert européenTout compris : repas et hébergementA Paris ou en région parisienne

 

Souhaitez-vous faire un commentaire supplémentaire ?

Sur le programme, la restauration, les plénières, la météo... Allez-y, c'est à vous !

 

 

  

-------------

31 commentaires pour “Merci d’être venu à Marseille ! On en parle ?”

  1. Très satisfait de ces journées, très intéressantes, pleinières et ateliers d’excellente qualité de débat ( je ne suis pas sûr qu’il soit donné une suite, m^me les coordonnées des participants n’ont pas toujours été prises; ce serait dommage). Et bravo pour l’organisation, excellente.J’en ai profité pour faire une échappée culturelle vers Marseille 2013 (qui aurait dû être proposée, à mon avis, plutôt qu’un « marseille insolite » qui ne m’a pas attiré).

  2. les ateliers et forums étaient de qualité très irrégulière, un peu light sur le fond, et systématiquement squattés dans le public par des élus locaux qui levaient la main pour ne pas poser de question. Peu de vrais débats donc. La méthode qui consiste à prendre toutes les questions et ne répondre en bloc qu’à la fin est totalement contre-productive. Et puis elle surestime largement les capacités mnésiques des intervenants. Les vraies discussions se tiennent en dehors des ateliers et forums, mais c’est peut-être ça la politique…

  3. j’avais choisi la residence Cornil,donnée comme « grand luxe » mais les ascenseurs n’y ont jamais fonctionné cette semaine,ce qui etait avec les7 etages un probleme serieux pour mon genou,(au demeurant lesetudiants residents semblent habitués à vivre sans ascenseurs(9 à 10 etages!!)

  4. Bonjour, nous sommes désolés et, en effet, Cornil n’a vraiment pas été à la hauteur des attentes. Nous ferons le nécessaire, l’année prochaine, pour trouver des hébergements moins chers et de meilleure qualité.

  5. Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour l’existence des ces journées d’été.Un remonte moral avant de retourner dans son groupe local…

    Dans le questionnaire impossible de cocher les autres villes, j’étais aussi à Nantes et Clermont cela fait quatre présence.
    Par ailleurs, dans le document envoyé après inscription par internet, il n’y avait pas l’adresse du site…
    Précisez pour le couchage en résidence qu’il faut apporter un duvet.
    Un grand plan serait bien à l’entrée du site avec une couleur pour chaque bâtiment sur le plan et aussi sur les bâtiments ou signalétique sur tout les points de rencontre important.
    Des jeux comme à Poitiers, c’était bien.
    Un panier garni (produit locaux bio) à gagner chaque jour trouvez le poids 1€ ticket la pesée.
    Prévoir une indication précise pour les parking.
    Proposition d’avoir une partie du site en village ouvert au public gratuit stand associatif, pour faire le lien avec notre mouvement et attirer des adhérents.
    J’ai participé à la visite de la ville de Marseille en vélo électrique, une riche idée, cela m’a fait essayé pour la première fois un vélo et en plus ont peu en acheter un après la visite, génial. A renouveler dans une autre ville.
    Un stand, un accueil ou un atelier permanent qui permettrait d’expliquer le fonctionnement du mouvement du GL en passant par toutes les instances y compris le mode des élections, les enjeux des motions etc…

    Un petit papier remis à l’entrée pour les personnes qui reste jusqu’au dernier pour les inviter à participer à une tâche, pour le rangement du site. ex : Rejoindre un groupe(rangement des chaises ou nettoyage)…

    A l’année prochaine.

  6. En Bretagne ou au Pays Basque l’année prochaine !

    Bravo aux organisateurs pour l’édition 2013.

  7. Ces journées permettent les rencontres avec des gens très différents par leurs expériences de vie qui ont envie de partager, l’occasion idéale de phosphorer à plusieurs et d’imaginer des solutions concrètes pour proposer un modèle économique et social de transition qui manque encore à mon sens et qui vous permettra de communiquer un projet clair ( vu d’une non spécialiste qui a adoré ces journées et même qui a modifié sa perception des écologistes grâce à vos journées qui communiquent votre énergie positive). prête à vous aider dans la réflexion.

  8. J’ai noté région ALSACE mais en fait je suis de LORRAINE mais la région LORRAINE – pourtant très présente cette année aux Journées d’Eté n’apparait pas dans vos choix !!!

  9. La question de la sortie du nucléaire (expliquer la différence entre décision immédiate de sortie programmée du nucléaire, sur 20 ans ( ce que nous demandons ), et la « sortie immédiate du nucléaire » (fermeture immédiate de nombreuses centrales, impossible techniquement et socialement) n’a pas été suffisamment abordée et mise en valeur, alors qu’un grand nombre de nos adhérents ne sont pas à mon avis suffisamment informés dans le détail des questions concrètes à résoudre pour sortir du nucléaire concrètement,méthodiquement,le plus rapidemment possible et « en bon ordre » (pour reprendre l’expression employée par un de nos parlementaires lors d’un atelier.

  10. Des journées d’été sous le sceau de l’intelligence, du sens de l’écoute, du dialogue en toute liberté, sous le boisseau de la gentillesse, du bonheur partagé, de la communion sur des valeurs, des journées d’été instructives et constructives, EELV, un parti qui a le sourire et qui est en force, alors un merci sincère pour ces JDE magiques et comme mot de la fin ou plutôt du commencement de son irrésistible ascension désormais : vive EELV 🙂

  11. Bonjour,
    Pourquoi faut-il que les jde eelv aient toujours lieu en même temps que celles du PS à la Rochelle ???
    Quelle frustration !!! quel gâchis au niveau de la com’
    Choix pas évident pour pouvoir rencontrer d’autres acteurs engagés et communiquer sur des projets sociétaux
    Il est possible, voire probable, que l’année prochaine, j’aille à LR pour compenser.
    Choix cornélien .. dommage et tant pis
    Gabriel

  12. Bravo et merci aux bénévoles !

    Je pense qu’il aurait fallu prévoir une collecte sélective des déchets … pour l’exemple !

  13. Bonjour, nous faisons avec les ressources locales: pas de tri sélectif à Marseille… mais nous avons considérablement réduit nos déchets!

  14. 2h d’attente après 4h de voyage avant de pouvoir entrer sur le site!!
    Les plénières ont été très consensuelles vis à vis du gouvernement, nos ministres et députés ont la critique douce, et le fait de taper sur Valls a permis d’épargner Hollande et Ayrault.
    Il n’y avait pas de représentants des autres partis de gauche, pourquoi ?et très peu de syndicalistes
    Pourquoi les JE ne se passent pas à Strasbourg, on pourrait visiter le parlement avec nos eurodéputéES, et affirmer nos convictions européennes, une action symbolique sur le pont de l’Europe avec les Grunen
    Tout était très bien organisé, merci particulièrement pour l’accueil convivial et chaleureux au stand PACA

  15. Merci aux organisateurs. Un peu déçu de la plénière sur le bilan: le journaliste modérateur était un peu trop invasif, intervenant pas toujours de manière opportune en interrompant les invités et en reprochant au débat d’avoir été trop centré sur le nucléaire alors que c’est lui qui avait relancé ce thème après le tour de table !
    Merci à la « bonne Mère » pour la météo qui nous a permis de peaufiner notre hâle estival en bronzant en plénières !

  16. sur la programmation, une grande frustration car obligé de choisir entre des activités concurrentes et passionnantes; mais c’est bien évidemment un signe de réussite des organisateurs.
    Bravo pour les ateliers de formation et le GIRAF, c’est à garder à l’avenir.
    Pierre Wadier

  17. Beaucoup d’ateliers intéressants mais manquait le thème « retraites » (+ discours public discordant sur le sujet). Village associatif à l’écart. Expo un peu « cheap » sur l’histoire de l’écologie.
    Un grand merci aux organisateurs et bénévoles pour le boulot, bilan largement positif!

  18. Super boulot ! Bravo à tous, pensée particulière à l’équipe de la garderie qui a été géniale avec les enfants! Bonne date et bon endroit !Seule remarque « frustration »: beaucoup d’ateliers intéressants avaient lieu au même moment. Encore une fois bravo et merci à tous les bénévoles !

  19. Les journées d’été sont toujours un très bon moment pour apprendre, débattre, réfléchir, se rencontrer… Bref c’est un moment convivial et intellectuellement stimulant… Marseille n’a pas failli à la règle !

    Je trouve juste dommage que ce ne soit pas si accessible que ça : le coût de l’hébergement me semble toujours dissuasif : 110 euros pour 3 nuits en Cité U, c’est cher ! N’y aurait-il pas moyen de proposer des solutions plus abordables ?

    En tout cas, merci encore à tous les organisateurs de Marseille 2013 pour tout ce boulot !

  20. bonjour,
    n’oublions pas de partager des chambres d’hôtels dans les apparts hôtes, un moyen pas trop onéreux de se loger et de pouvoir se faire à manger (je pense aux personnes qui n’ont pas des gros revenus)
    Quelqu’un a suggéré d’ouvrir le site au public sur une zone limitée, je trouve l’idée très intéressante…
    Merci à tous les bénévoles, à l’équipe de la Chocolaterie qui organise toujours avec brio ces journées…
    Les villes oubliées cette année re-postulent pour l’an prochain??? Bordeaux par exemple…

  21. je ne crois pas que le site de cette fac soit le plus adapté qui soit pour nos journée d’été( pas de grand amphi pour les plènières,isolement du village associatif).Le choix a été sans doute plus politique que technique. Ce qui ne retire rien au charme de Marseille. Il aura fallu beaucoup d’inventivité avec très peu de moyens à l’équipe technique pour réaliser la prouesse de JDE réussies malgré tout. Chose très positive, l’aménagement du mail central avec une foule de tables à dispositions très favorable au brassage et aux rencontres fortuites.
    sur le contenu, pour l’avenir , il faudra sans doute revisiter le distingo entre forum et atelier, entre ce qui ressort de la découverte et de la formation d’une part et ce qui ressort de l’approfondissement par le débat entre pratiquants ou expert.
    l’année prochaine à STRASBOURG??

  22. Face à la propagation de l’austérité, de la morosité,
    Face à la progression dangereuse, et de la pauvreté, et du chômage, et de l’exclusion, et de la dégradation des conditions de travail et d’existence,
    et de la menace qui pèse un peu plus chaque jour sur nos acquis sociaux, ainsi que sur les fondements de notre démocratie.
    Face à cette montée malsaine et oh combien sinistre du nationalisme, de la montée de la violence.
    Face à la généralisation des catastrophes naturelles, de la menace nucléaire, du gaspillage énergétique, de l’épuisement de nos ressources naturelles, de la perte irrémédiable de biodiversité .
    Face a nos sols usés, à notre air pollué, a nos mers contaminées, a nos terres accaparées, à une pandémie de projets de constructions pharaoniques et irrationnels détruisant irréversiblement les territoires d’une planète fatiguée, et qui continue a se faire malmenée, maltraitée, violentée;
    Face a une alimentation qui s’est laissé dénaturée,pour une toute nouvelle recrée, falsifiée, pauvre et malsaine.
    Face a cette volonté de destruction, face a ce projet fou « d’effacement », « d’oublie », de nos savoirs et savoirs faire, de nos artisans, de nos métiers, de nos cultures, et j’insiste sur le pluriel de cultures,
    Face a nos agriculteurs démoralisés, spoliés.
    Face à la toute puissance des marchés et a leurs spéculations nocives, intempestives, immorales et de leurs insupportables, insoutenables, odieuses répercutions sur toutes les structures, sur tous les piliers de notre société, et indéniablement sur la vie des hommes et des femmes, de leurs enfants,et de nos ainés.
    Face à la spéculation du mensonge, de l’abus,de l’insolence, et de l’ignorance,
    Face à cette volonté de troubler nos mémoires, de cultiver la haine et le mépris dans le but de diviser pour encore mieux détruire.
    Face a ce grand laboratoire a expérimentation, froid, insensible, inhumain, que quelques uns ont dessiné, décidé, sans nous consulté et qu’est en passe de devenir l’europe, et où la mémoire de notre planète sera réduite a quelques vulgaires fichiers consultables sur internet,
    Face a cette offensive inhumaine, bestial du capital sur le peuple européen,
    J’ai vu durant ces 3 jours des hommes et des femmes qui malgré l’austérité, le pessimisme ambiant, malgré les difficultés, malgré les restrictions, se battaient pour une société meilleure.
    J’ai entendu parler de solidarité intergénérationnelle, d’entraides entre citoyens de collectivité à collectivité, de ville à ville, de pays à pays, d’entraides vers nos concitoyens des doms toms, vers nos voisins du mali, de la turquie, vers le peuple afghan.
    J’ai entendu parler de démocraties participatives, de respect de nos acquis sociaux, de recherche d’équité et de justice, j’ai à nouveau entendu parler des droits de l’homme, des libertés et des droits fondamentales.
    J’ai vu des hommes et des femmes qui ont décidé de mettre leur intelligence, leur bons sens, leur raison au service de projets « humains », équilibrés, féconds, durables, respectueux et des hommes et de l’environnement, assurant le bien être des habitants et de leur planète et qui viennent prouver, démontrer, certifier qu’un autre ordre est possible.
    J’ai vu des hommes et des femmes qui luttent pour défendre un avenir sain et sure aux générations futures.
    Face à la folie capitaliste, j’ai entendu parler d’un autre modèle économique, qui existe déjà, s’étend,et qui fonctionne et qui ne fait que confirmer la viabilité de leur projet et de leur lutte.
    J’ai vu des hommes et des femmes qui jours après jours se battent pour défendre nos territoires, pour défendre une agriculture respectueuse , qui luttent pour défendre nos agriculteurs, nos paysans, et leurs droits, et leurs terres et leurs savoirs, qui luttent pour une alimentation saine, qui luttent pour des productions raisonnées, contrôlées, qui luttent pour que nos eaux, nos terres, notre air soient protégés, car n’oublions pas qu’ils sont les garants de notre survie sur cette terre.
    J’ai entendu parler de la volonté d’une Europe fédérale, unie, d’une Europe humaniste, pacifiste,spirituelle, multiculturelle, rationnelle, j’ai entendu parler qu’une Europe forte est possible.
    Face à cette énergie verte, libre, respectueuse, autonome, sereine, fiable, durable, face à cette énergie de demain, face à cette transition qu’ils ont pu rendre possible, et dont ils sont les garants, rejoignons les, et luttons a leurs côtés pour défendre notre avenir et celui de notre planète.

  23. Oui, la résidence Cornil a été minimaliste, mais le prix demandé était raisonnable.
    Oui, l’organisation et le site ont été à la hauteur de l’évènement, mais vive le changement de ville.
    Oui, nous avons encore et toujours des efforts à accomplir pour être en phase avec nos idées et j’évoque là la production papetière de bilans et motions en tout genre.
    Merci.

  24. Bonjour,

    Quand je suis arrivee a Marseille St Charles on m’a dit d’aller au CROUS a Lucien Berger. J’ai pris une chambre a la residence universitaire Lucien Cornil. Je croyais qu’elle etait a 2 arrets de tram ou de metro (donc pas trop loin)a l’inscription. Or c’etait beaucoup plus loin.
    A la residence Lucien Berger, je n’etais pas inscrite. Il a fallu que j’aille a la residfence L. Cornil (donc loin de la gare)pour chercher les clefs de la chambre.
    La chambre a Lucien Cornil n’etait pas tres propre. Les ascenseurs ne fonctionnent pas. Et il n’y avait pas de petit dejeuner. Je trouve que 145 euros pour 4 nuits c’est cher pour une residence…sans petit dejeuner alors qu’au depart il etait compris. Donc je souhaite etre remboursee du petit dejeuner.
    Ensuite, pour les ateliers et les forums lorsqu’il fallait utiliser l’ordinateur pour voir un film, dans la salle les rideaux ne fonctionnaient pas. C’etait genant pour voir le film ou une projection sur ecran.

    Puis, dans la documentation, il n’y avait pas de plan des transports en commun.

    Ensuite je trouve que la piece « Impossible procès » a ete jouee beaucoup trop tard. De plus les acteurs etaient en retard d’une demi heure. Donc je n’ai pas vu la fin. La prochaine fois a passer dans l’apres midi.

    Puis pour la nourriture, je trouve cela idiot de prendre des tickets en faisant la queue. Puis d’acheter de la nourriture sur place avec les tickets et de refaire la queue. Alors que nous sommes en France, donc nous pourrions eventuellement payer en euros. Je pense que cela generait moins les commercants. Ces tickets, c’est une perte de temps et un gaspillage de papier. Je trouve cela pas pratique du tout. L’annee prochaine si cela pouvait disparaitre.

    Enfin,il y a eu une visite de Marseille le jeudi apres midi. C’etait tres bien. Est ce que ce serait possible d’avoir des ateliers forums pleinieres et aussi des visites du site ou des environs pour les annees a venir.

  25. J’ai pas aimé trouver du thon rouge dans l’espace restauration sur le site. Il faudra être plus éthique la prochaine fois.
    Sinon il etait compliqué de faire les ateliers et les forums qui etaient proposer en même temps. Choix difficile.

  26. Bonjour,

    tout d’abord, un immense bravo pour la parfaite organisation.

    Seul petit détail à améliorer : que le programme soit téléchargeable en word libre, de sorte à pouvoir faire des copier / coller dans son agenda électronique sans y passer des heures.

    Cordialement,

    Ludovic

  27. j’ai trouvé l’organisation parfaite et le contenu des séances, auxquelles j’ai pu assister, passionnant.

    quelques réflexions et critiques
    Je n’ai pas vraiment été accueillie en tant que nouvelle, ayant envie d’adhérer. Un stand à l’entrée pour expliquer le fonctionnement d’EELV et proposer d’adhérer serait le bienvenu.
    Le découpage du temps dans les plénières, les forums, les ateliers est très serré, et laisse la parole aux « spécialistes ». On est très souvent dans une vision comptable,statistique, est-ce que celle-ci est garante du sérieux du propos, c’est une vraie question écologique.

  28. Bonjour,
    Permettez-moi de pousser un coup de gueule : autant la maturité d’EELV et des JDE a fait des gros progrès, visibles dans la qualité des intervenants et des sujets traités, autant nous pourrions perdre nos spécificités!
    Comment concilier l’accueil et la participation de tous : des plus précaires aux plus exigeants?
    Les jeunes ont été indisponibles (MALADES) 1/2 à 1j en raison des mauvaises conditions d’hygiène, les parcours des handy-fauteuil étaient considérablement allongés par l’extérieur de la fac, sans être fléchés et avec des fermetures de grilles intempestives, les Personnes à Mobilité Réduite devaient se débrouiller avec les escaliers extérieurs menant aux ateliers, plusieurs précaire ont découvert le coût de la nourriture restant à charge après inscription solidaire.
    Afin de garantir une alimentation et un logement pour touTEs, nous devons subventionner une restauration collective copieuse et saine, de l’eau fraîche potable et un logement décent!
    Nous devons aussi agir sur nos comportements!
    L’accès aux ateliers et à la buvette a été rendu encore plus difficile par l’incivilité de certains copains qui squattaient l’ascenseur pour leur confort, ou prenaient la file d’attente handicap, malgré la présence des affiches et de PMR (visibles ou non). Le site s’est progressivement dégradé pour devenir pire qu’un parc à thème : absence de tri sélectif et de nettoyage de vaisselle durable; papier gras, plastiques et déchets à terre; affichage sauvage.
    Une fois ces conditions minimales remplies, nous pourrons étudier le rôle des organisateurs dans la mise à disposition de nourriture sans huile de palme ni espèce menacée, du bio et local, et de l’éthique d’achat.
    Une politique s’estime à la part qu’elle propose aux plus modestes!

  29. Bonjour,
    Nous ne comprenons pas le sens de vos remarques.
    Quels jeunes ont été malades? Pas ceux de la garderie en tout cas, les parents ont été a priori ravis de cet accueil gratuit. Les parcours handicaps ont été soigneusement étudiés par la commission handicap et des services nouveaux (boucle magnétique, micro-transport a destination des personnes âgées…) ont été proposés, contrairement a ce que vous racontez. Enfin, des bénévoles étaient a disposition pour ouvrir les fameuses grilles de ce passage gênant qui a été repéré bien avant votre venue.
    Concernant la buvette et le village restauration, la quasi totalité de la nourriture et la totalité de la buvette étaient bio ou artisanal, et 100% produit en local a l’exception de quelques épices – et bien évidemment, sans huile de palme: ou donc avez vous été inventé ça?
    Le tri sélectif n’existe pas a Marseille: faire le tri sur le site ne servait donc strictement a rien.
    Enfin, les usagers du forfait solidaire n’ont pas « découvert le goût », car c’était spécifié au moment de l’inscription et cela n’a jamais été le cas. Le forfait solidaire n’a jamais inclu la nourriture car toutes les expériences de restauration collectives précédentes ont été un échec et sont trop coûteuses, alors que l’hébergement est largement subventionné à destination des plus modestes.
    Sinon, 4 points d’eau fraîche étaient a disposition sur le village restauration.

  30. Bonjour,
    J’aurai aimé que l’agriculture et la ruralité aient une vraie place, un chemin, dans le déroulement de ce qui par ailleurs est une incontestable réussite organisationnelle.
    Merci à toutes les actrices et à tous les acteurs de ces journées marseillaises.

  31. 1. Hébergement a Cornil: un désastre, très compliqué pour y arriver. Pourquoi ne pas nous avoir donné un plan? Le petits panneaux sur le chemin étaient invisibles. Chambre au 4 étage sans ascenseur (les deux en panne). Chambre état minable (frigo plein de nourriture pourrie), pas d’oreiller – il n y en avait plus…mais fourni le lendemain.
    Pas de petit déjeuner. Personne n’en savait rien. Recherche responsable sur le campus, personne n’en savait rien!! Finalement trouvé quelqu’un de l’organisation mais qui n’en savait rien.
    Petit déjeuner de remplacement sur le campus: assez chaotique avec du beurre et confitures qui dégoulinaient partout. Tout très sucré. Le diabète est couvet a 100% par la SECU. Est que EELV soutient la faillite de la SECU?
    2. Programme des atelier très compliqué et ateliers similaires en même temps. Très compliqué pour trouver les lieu des ateliers. Photo sur programme totalement inutile. Pourquoi ne pas avoir fourni un plan du campus avec des indications précises? Peux de débat.
    3. Pas de Wi-Fi sur le site, malgré l’existence d’un système pour les étudiants en libre accès au quel on aurait pu avoir accès gratuitement. On est en 2013 et le Wi-Fi est partout!
    4. Pas ou presque rien sur le Nucléaire. Scandaleux! Petit atelier avec la merveilleuse Michelle Rivasi mais on a parlé de Chernobyl et (mal) sur Fukushima et rien contre les saloperies d’EDF en Grande Bretagne et Inde et autre pays ou la France veut exporter le nucléaire. Ainsi que peux sur la problématique énergétique! Est que EELV a renoncé de se battre contre le nucléaire?
    5. Nourriture très bien et fort sympatrique. Mais trop de boissons sucrées même si bio (l’obésité se voyait partout!). Pourquoi ne pas pouvoir acheter de l’eau gazeuse en bouteille?
    6. Absence de Greenpeace, Sortir du Nucléaire et autres mouvements anti nucléaires. Pourquoi ? On partage tous le même combat!!

    En générale très convivial et sympathique et j’espère ces problèmes d’organisation seront résolus l’année prochaine!

Remonter